La Révolution et l'Empire

Titre rev fr

I. 1789-1791 : un nouveau régime et l’affirmation de la souveraineté du peuple

En 1789, les députés de Tiers Etat s’opposent au roi Louis XVI lors des Etats généraux pour son absence de réformes.

Lors du Serment du jeu de Paume, les députés du Tiers-Etat prêtent serment de donner une Constitution* (texte qui définit l’organisation et le fonctionnement d’un Etat) à la France. Ils se proclament Assemblée nationale le 17 juin 1789Le peuple de Paris se soulève et attaque la forteresse de la Bastille le 14 juillet 1789 : le roi reconnaît le pouvoir de la nouvelle AssembléeLe 26 août 1789, avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, marque des droits nouveaux pour les citoyens qui deviennent égaux devant la loi et libres

C’est l’affaiblissement de l’autorité royale, qui accepte la Constitution. En 1791 : mise en place d’une monarchie constitutionnelle (régime avec un roi dont les pouvoirs sont limités par une Constitution) : fin de la monarchie absolue de droit divin. C’est la fin de la société d’ordres.

 

II. 1792-1794 : de la République à la Terreur

 

10 août 1792 : le château des Tuileries est pris par les Sans-culottes : la famille royale est emprisonnée.

  • 21 septembre 1792, un nouveau régime naît, la République.
  • Louis XVI est guillotiné, ce qui provoque une alliance des pays européens, qui ont peur d’une propagation des idées révolutionnaires en Europe.
  • En France, des révoltes ont lieu : Vendée.

Mise en place de la Terreur par Robespierre pour sauver la République

  • Les libertés sont suspendues : mise en place de tribunaux révolutionnaires pour éliminer les suspects.
  • La République est sauvée : les rois européens sont repoussés (victoire de Valmy de 1792).  

La Terreur prend fin avec la mort de Robespierre.

 

III. 1799-1804 : du Consulat au Premier Empire

 

Dès 1795, une nouvelle république : le Directoire.

  • Le Directoire ne parvient pas à sortir le pays de la crise.
  • Besoin d’un retour au calme et à l’ordre
  • 9 novembre 1799 : coup d’Etat du général Napoléon Bonaparte qui prend le pouvoir.

  • Maintien de la République avec le Consulat (1799-1804) dirigé par Napoléon : de nombreuses réformes sont réalisées pour moderniser le pays et rétablit la paix en France.
  • Mais Napoléon confisque tous les pouvoirs : création de l’Empire (1804-1815).

L’Empereur est vaincu en 1815 par les rois européens.

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.