Lexique en Première

Histoire

IIIe Reich :nom donné à l’Empire allemand proclamé en 1871.Acculturation :processus par lequel un individu adopte une culture étrangère (mode  de  vie,  langue…),  ce  qui  peut l’amener à abandonner sa propre culture.Action :titre représentant une fraction du capital d’une société anonyme, cessible et négociable.Allégorie :représentation d’un principe ou d’une idée par un être vivant. Alliance  défensive  : alliance  qui fonctionne en cas d’attaque ennemie contre un des États membres. Si un pays est attaqué, ses alliés entrent en guerre à ses côtés. Alliés :pays qui appartiennent à la Triple-Entente ou qui la rejoignent au cours de la guerre. Anarchisme :courant révolutionnaire selon lequel la liberté passe par le rejet de toute forme d’autorité (État, Église, patron). Anticléricalisme :hostilité au clergé, très forte chez les républicains les plus radicaux (Combes, Clemenceau). Antisémitisme :haine envers les juifs prenant appui sur de pseudo arguments religieux, raciaux ou économiques. Apatride :se dit d’une personne qu’aucun État ne reconnaît comme son ressortissant. Armistice  : convention  signée  entre des pays en guerre pour suspendre les combats. Arrière :territoire et sa population en dehors des zones de combat dans un pays en guerre. Artillerie :ensemble des matériels de guerre comprenant les canons et leurs obus. Assemblée  nationale  : assemblée représentant la nation entière.Assemblée  nationale  constituante : assemblée  chargée  de  rédiger  une constitution.Assimilation :politique visant à intégrer un territoire à la République et à faire des colonisés de futurs citoyens quand ils auront adopté les valeurs et le mode de vie français. Association cultuelle :association (régie par la loi de 1901) composée de dèles laïcs et d’ecclésiastiques.Ateliers nationaux :organisation destinée à fournir du travail aux chômeurs. L’État organise, fournit et paie le travail dans de grands chantiers.Blancs/Rouges :les deux termes opposent les partisans de l’ancien régime tsariste et les communistes. Blocus continental :politique qui consiste à isoler l’Angleterre entre 1806 et 1814, en l’empêchant de commercer avec les États du continent européen. Blocus maritime :fait d’empêcher tout ravitaillement  d’un  pays  ennemi  en rendant impossible l’accès des navires à ses côtes et ses ports. Bourgeoisie :catégorie sociale possédant une certaine fortune et ne travaillant pas  de  ses  mains.  Elle  s’étend  de  la grande bourgeoisie conquérante (grands patrons, banquiers…) à la moyenne et petite  bourgeoisie  (petits  patrons, boutiquiers, fonctionnaires…).Burschenschaft  : en  Allemagne, association d’étudiants libéraux dont la première est créée en 1815 (elle adopte les couleurs noir, rouge et or). Cahier  de  doléances  : registre  dans lequel les représentants élus aux états généraux consignent les vœux et les réclamations des Français. Candidature oicielle :pratique politique consistant pour le gouvernement, dans le cadre d’élections libres, à favoriser la  campagne  électorale  de  certains candidats jugés dèles à la politique gouvernementale. Capitalisme :organisation de l’économie qui repose sur la propriété privée des moyens de production et d’échange, la  recherche  du  profit  et  la  libre concurrence. Carbonari  : membres  d’une  société secrète combattant pour la liberté et l’unité italienne. Censure :action d’interdire tout ou partie d’une information. Cent-Jours  : reprise  temporaire  du pouvoir par Napoléon Ier, du 20 mars au 22 juin 1815. Chancelier :Premier ministre de la Prusse puis de l’Allemagne uniée. Charte :ce terme, utilisé sous l’Ancien Régime  pour  évoquer  un  privilège accordé par le roi, désigne la Constitution de 1814. « Chemises rouges » :nom donné aux volontaires  qui  s’engagent  sous  la conduite de Garibaldi pour l’unité et la libération du territoire italien. Club :association dont les membres se réunissent régulièrement pour débattre de sujets politiques. Coalition  : réunion  momentanée  de personnes dans l’intérêt commun. Code  civil  : recueil  de  règles  qui déterminent  les  relations  entre  les individus. Colonie :territoire d’outre-mer conquis et placé sous la domination directe d’un pays étranger (la métropole). Colonie d’exploitation :territoire peuplé de peu de colons et utilisé dans un but essentiellement  économique  par  la métropole. Colonie de peuplement :territoire où s’installent de nombreux colons venus de métropole. Colonisation  : son  sens  est  double sous la IIIe République. Il peut signier l’assujettissement d’un territoire et de sa population au service d’une métropole ou la mise en valeur d’un territoire et de sa population par la métropole. Comité de salut public :gouvernement nommé par la Convention pour prendre des mesures rapides face aux dangers qui menacent la République. Comité Union et Progrès (CUP) :parti des Jeunes-Turcs qui accède au pouvoir en 1908, aux mains de Talaat Pacha, Enver Pacha et Djemal Pacha de 1913 à octobre 1918. Commune  de  Paris  : gouvernement révolutionnaire et populaire dirigeant de manière autonome la ville de Paris de mars à mai 1871, et guidé par un idéal de république sociale, anticléricale et libertaire. Concert européen :système diplomatique mis en place lors du congrès de Vienne et visant à garantir la stabilité de l’Europe en préservant l’entente et l’équilibre entre les grandes puissances. Concordat :accord entre un État et le pape. Confédération d’Allemagne du Nord: remplace la Confédération germanique en 1867. Placée sous la présidence du roi de Prusse, elle réunit cet État au royaume de Saxe et à 21 autres États plus petit.

Congrégation :ordre religieux ayant une vocation précise (santé, enseignement, soins  aux  pauvres  et  aux  personnes âgées…). Conscrit :personne qui fait un service militaire obligatoire. Conservatisme :désigne une politique favorable au maintien de l’ordre existant. Constitution  : texte  qui  définit  et organise les pouvoirs au sein d’un régime politique.Coup  d’État  : renversement  par  la violence et de manière illégale d’un pouvoir légitime.Déchristianisation :politique qui, pendant la Terreur, a pour but de supprimer le christianisme de la vie quotidienne en France. Décit budgétaire :budget de l’État dans lequel les dépenses sont supérieures aux recettes. Démocratie illibérale :régime politique associant surage universel et restriction des libertés. Dey d’Alger :souverain de la régence d’Alger sous l’autorité du sultan ottoman. Dictature :régime politique dans lequel tous les pouvoirs sont aux mains d’un individu, d’un groupe de personnes, d’un parti politique.Diktat :mot allemand signiant « chose dictée, imposée » ; il désigne le traité de Versailles que l’Allemagne a dû signer sans avoir la possibilité de négocier. Djihad :« eort » en arabe. Le sens peut être double :eort que le musulman opère sur lui-même pour se purier, ou eort demandé aux musulmans pour défendre le territoire de l’Islam menacé par les indèles. Dominion :colonie britannique qui a obtenu le droit de se gouverner elle-même tout en reconnaissant la reine d’Angleterre comme souverain(e).Dreyfusard/antidreyfusard :partisan/adversaire de l’innocence de Dreyfus.Droit  des  peuples  à  disposer  d’eux-mêmes  : principe,  évoqué  pour  la première fois par le président américain Wilson en janvier 1918, selon lequel c’est le peuple qui doit choisir l’État dans lequel il veut vivre. Empire colonial :vaste unité politique expansionniste  contenant  plusieurs territoires colonisés par une métropole. Emprunt national :emprunt lancé par un État auprès de sa population an de nancer la guerre et de mobiliser l’ensemble de la société. Entente :pays qui appartiennent à la Triple-Entente (France, Royaume-Uni, Russie).État multinational :État regroupant à l’intérieur de ses frontières des peuples de diérentes nationalités.État-nation :État indépendant dont les habitants  appartiennent  à  la  même nation.États généraux :assemblée convoquée par le roi qui réunit les trois ordres du royaume (noblesse, clergé, tiers état).Étranger  : personne  n’ayant  pas  la nationalité de son pays de résidence.« Évolués » :indigènes ayant été scolarisés et vivant à la manière européenne. Exode  rural  : mouvement  de  départ dénitif d’habitants des campagnes vers les villes. Fédérés (Révolution) :Gardes nationaux des villes de provinces. Fédérés  :synonyme  de  Communard, partisan et défenseur de la Commune de Paris. Féministe  : personne  militant  pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Front  : zone  d’affrontements  et  de combats entre deux armées ennemies. Garde  nationale  : groupement  de citoyens bénévoles chargés de maintenir l’ordre dans Paris après la formation de la nouvelle municipalité. Génocide :extermination systématique et programmée d’un groupe humain en raison de son appartenance ethnique, de sa nationalité ou de sa religion. Gouvernement de Défense nationale: gouvernement  provisoire  composé de  républicains  (Ferry,  Gambetta…) déterminés à poursuivre la guerre contre la Prusse et ses alliés allemands. Grande Armée :nom donné à l’armée de Napoléon Ier de 1804 à 1815. Grève :cessation volontaire et collective du travail par des salariés. Guérilla  : forme  de  guerre  marquée par  des  actions  de  harcèlement  et d’embuscade. Guerre sous-marine à outrance :guerre qui consiste, à l’aide de sous-marins, à couler tout navire marchand, quelle que soit sa nationalité, qui aborde les côtes britanniques et celles de ses alliés. Haut-fourneau :four permettant de faire fondre le minerai de fer.Houille :type de charbon particulièrement eicace comme combustible. Immigration :ux d’étrangers s’installant dans un autre pays que celui dont ils sont originaires. Impérialisme :action consistant à mettre des territoires sous domination militaire, politique, économique et culturelle. Indigénat :statut des indigènes qui les soumet à un régime juridique, scal et politique d’infériorité. Indigène :statut né en Algérie. Désigne un individu colonisé qui est de nationalité française  mais  qui  n’est  pas  citoyen français. Intellectuel  :personne  exerçant  une profession  intellectuelle,  qui  met  le prestige de sa fonction au service de la cause qu’il défend. Internationale  ouvrière  : grande organisation internationale socialiste créée à Paris en 1889.Internement  administratif  : décision d’enfermer un individu en dehors de toute procédure judiciaire.Statut personnel de l’indigène :désigne la  situation  de  l’indigène  qui  est  vu comme un croyant (musulman, juif…) par le colonisateur. Ce statut personnel enferme l’indigène dans le droit civil et pénal lié à sa religion, diérent du droit civil et pénal français.Jacobins :nom donné aux membres du club des Jacobins puis aux nostalgiques de la République de 1793.Jeune  Italie  : journal  et  mouvement républicain  italien,  nationaliste  et indépendantiste  fondé  en  1831  par Mazzini à Marseille (ses couleurs sont le blanc, le rouge et le vert). Laïc  : qui  se  tient  à  l’écart  de  toute religion ou qui ne fait pas partie d’un clergé.

Laïcisation :détachement vis-à-vis de la sphère religieuse. Laïcité :principe selon lequel l’epace publique doit être religieusement neutre pour garantir la coexistance entre tous les croyants et les non-croyants. Laminoir :machine constituée de deux cylindres d’acier tournant en sens inverse, entre lesquels passent des masses de métal dont on veut réduire l’épaisseur. Légitimistes :partisans de la restauration de la dynastie des Bourbons à la tête du pays.Levée en masse :décret qui instaure une obligation militaire exceptionnelle pour tous les hommes célibataires de 18 à 25 ans. Libéralisme  économique  : système économique  fondé  sur  la  faiblesse ou l’absence de droits de douane aux frontières et sur la limitation des règles imposées  aux  entrepreneurs  sur  le marché national. Libéraux :monarchistes partisans de l’application stricte des principes de 1789 mais pas de la démocratie ou de la république. Ligue :structure politique qui défend une cause en manifestant ou par voie de presse. Loi de sûreté générale :loi qui permet de  condamner  sans  procès  toute personne ayant déjà fait l’objet d’une condamnation politique depuis 1848. Loi sociale :loi visant à améliorer les conditions de vie et de travail. Mandats :territoires de l’ancien Empire ottoman  et  des  anciennes  colonies allemandes  conés  par  la  SDN  à  la France et au Royaume-Uni. Mécanisation :remplacement du travail manuel par des machines. Mémoire  nationale  : récit  dominant qui  réduit  la  diversité  des  souvenirs particuliers  et  les  englobe  dans  une mémoire commune à la nation. Métropole :pays auquel est rattaché un ou des territoires colonisés. Mobilisation :mise sur le pied de guerre des forces militaires d’un pays. Monarchie constitutionnelle :monarchie limitée par une constitution.Monarchie libérale :système politique dans  lequel  le  souverain  respecte les  libertés  individuelles.  Il  s’agit généralement  d’une  monarchie constitutionnelle et parlementaire. Montagnards :groupe politique de la Convention favorable à la République et proche des sans-culottes, qui s’empare du pouvoir en avril 1793. Mouvement libéral :mouvement de lutte des libéraux contre le pouvoir absolu, pour l’adoption d’une constitution et la conquête des libertés individuelles (presse, opinion, culte…).Mouvement national :mouvement de lutte de patriotes pour l’indépendance vis-à-vis d’une domination étrangère ou pour l’unication d’une nation.Mouvement  ouvrier  : ensemble  des associations syndicales et politiques au service de l’amélioration des conditions de vie et de travail des ouvriers. Munitionnettes  : surnom  donné  aux femmes  travaillant  dans  l’industrie d’armement pendant la Première Guerre mondiale. Mutinerie  : révolte  collective  contre l’autorité militaire qui se manifeste par le refus de partir au combat. Nation :peuple qui a la conscience d’être uni par une histoire, une langue et une culture communes.Nationalisme intégral :doctrine royaliste, catholique et nationaliste prônée par la Ligue d’Action française de Charles Maurras. Organisation internationale :association d’États souverains ayant pour but de mener des actions communes. Orléanisme :courant politique royaliste partisan de la dynastie des Orléans et du maintien des droits et libertés accordés sous la Révolution.Pacifisme  : doctrine  qui  consiste  à rechercher la paix entre les nations, à rejeter la guerre. Pangermanisme  : projet  visant  à regrouper  toutes  les  populations d’origine  germanique  et  de  langue allemande dans un seul État, d’abord la Prusse puis l’Allemagne. Panthéonisé :personne dont la dépouille est admise au Panthéon. Parti bolchevique :parti fondé par Lénine en  1912,  favorable  à  une  révolution immédiate. Parti de l’Ordre :députés et partisans d’une  politique  conservatrice  et répressive contre les défenseurs d’une république sociale. Partisan :combattant n’appartenant pas à une armée régulière et luttant pour un idéal national, politique, religieux. Paternalisme :manière de diriger avec une bienveillance autoritaire. Patriote :celui ou celle qui se bat pour sa patrie.Paupérisme :état de grande pauvreté. Pénurie :manque de ce qui est nécessaire. Petite Allemagne :projet d’union des populations  allemandes  autour  de la  Prusse.  Elle  s’oppose  à  la  Grande Allemagne, projet d’union élargie autour de l’Autriche, ajoutant aux territoires allemands  l’ensemble  de  l’Empire d’Autriche, y compris les populations non allemandes. Philhellénisme :mouvement d’opinion favorable à la lutte pour l’indépendance des Grecs dans les années 1820.Plébiscite :vote par « oui » ou par « non» à une question posée par le pouvoir. Il s’agit d’une forme de démocratie directe.Population  active  : partie  de  la population d’un pays qui travaille dans un secteur d’activité ou qui recherche un emploi. Population rurale :population qui vit à la campagne ou dans des villages de moins de 2 000 habitants agglomérés. Populisme  : pratique  politique  qui privilégie la relation directe entre le dirigeant et le peuple tandis qu’il réduit les pouvoirs des corps intermédiaires et de la presse.Préfet :fonctionnaire nommé à la tête du département (à la place des anciennes assemblées élues). Présidence de la République :institution créée par la IIe République. Le président de la République possède le pouvoir exécutif et son mandat de 4 ans n’est pas renouvelable. Président du Conseil :Premier ministre. Propagande  : ensemble  des  moyens exercés sur l’opinion pour l’amener à accepter et adopter certaines idées. Proscription :mesure de bannissement prise à l’encontre d’opposants politiques.

Protectorat :forme de colonisation dans laquelle un État renonce à une partie de sa souveraineté au prot d’un autre (la métropole). Radical :aile gauche du mouvement républicain. Réfugié  : depuis  le  XIXe  siècle,  est considéré comme réfugié tout individu contraint de quitter son pays en période de trouble.Régime autoritaire :régime politique caractérisé par le refus de tolérer une opposition politique.Régime parlementaire :régime dans lequel le pouvoir législatif (parlement) contrôle  très  étroitement  le  pouvoir exécutif (président et gouvernement).Réparations :paiements et transferts de biens et d’équipements que l’Allemagne et les empires centraux sont contraints d’eectuer en vertu des traités de paix. République démocratique: gouvernement du peuple par le peuple et sans souverain.République démocratique et sociale: forme  de  république  fondée  sur  le surage universel et sur l’octroi à la population d’un certain nombre de droits sociaux, tel que le droit au travail. Réquisition  : opération  par  laquelle l’autorité exige une prestation d’activité ou la fourniture d’un bien. Restauration  : régime  politique  en France de 1814 à 1830 (en-dehors des Cent-Jours) qui désigne non seulement le retour des Bourbons au pouvoir mais aussi la volonté de revenir à la monarchie de droit divin, tout en conservant certains acquis de la Révolution française. Risorgimento  : «  renaissance  »  ou «résurrection ». Nom donné au mouvement national  italien  du  XIXe  siècle  dont l’objectif est de réaliser l’unité de l’Italie. Romantisme  : mouvement  culturel fortement imprégné de christianisme qui s’épanouit dans la première moitié du  XIXe  siècle  en  cherchant  à  faire triompher les passions, la sensibilité, les libertés plutôt que la raison.Saint-simonisme  : mouvement  de pensée  qui  préconise  l’avènement d’une société industrielle en favorisant le  développement  de  la  production, de la circulation des hommes ou des marchandises  et  en  confiant  une place politique importante aux forces productives du pays.Salariat  : mode  de  rémunération  du travail par le paiement d’un salaire.Sans-culotte :habitant du petit peuple des villes. Il porte le pantalon et non la culotte, contrairement aux nobles et aux bourgeois.Sécularisation :transfert d’autorité du religieux vers le civil.Sécurité collective :système dans lequel les États répondent collectivement aux atteintes à la paix.Semaine sanglante :nom donné à la semaine du 21 au 28 au mai 1871, au cours de laquelle les troupes versaillaises reprennent  Paris  et  répriment  les Communards,  exécutés  ou  jugés sommairement.Sénatus-consulte :loi émanant du Sénat. Sentiment  national  : sentiment d’appartenir à une nation. Socialisme  :ensemble  des  doctrines critiquant les inégalités sociales nées des transformations industrielles. Soviets (« conseils » en Russe):assemblées composées d’ouvriers, de paysans, de soldats acquis aux idées révolutionnaires.Surage censitaire :système électoral dans lequel le droit de vote est réservé aux citoyens les plus riches, en fonction du cens, c’est-à-dire du montant de leurs impôts.Suffrage  universel  masculin  : vote accessible  à  tous  les  hommes  sans condition  de  fortune  ou  autres restrictions. En 1848, il concerne tous les hommes à partir de 21 ans.Syndicat :association défendant des revendications professionnelles.Taylorisme :méthode d’organisation scientique du travail mise au point par l’ingénieur étatsunien F.-W. Taylor au début du XXe siècle. Terres irrédentes :territoires de langue italienne extérieurs à l’Italie et que celle-ci voudrait rattacher à son territoire.Traité de paix :traité qui proclame la n  d’une  guerre  et  contient  souvent des  contreparties  réciproques  pour les anciens belligérants. Il se distingue d’un armistice qui est un simple arrêt des combats. Tranchées :lignes fortiées creusées dans la terre. Travail forcé :exploitation de force du travail d’une personne pour une durée limitée. C’est théoriquement diérent de l’esclavage qui est l’exploitation de la personne elle-même, niée en tant qu’être humain et pour une durée indéterminée.Ultras  : terme  désignant  les «ultraroyalistes»  qui  souhaitent  un retour à la monarchie absolue et refusent la Charte de 1814.Urbanisme :science de l’organisation spatiale des villes.Usine  : établissement  industriel  où s’eectue la transformation de matières premières en produits industriels à l’aide de machines.Victoire mutilée :expression utilisée par le poète italien Gabriele D’Annunzio pour évoquer le sentiment de trahison ressenti par l’Italie au lendemain des traités de paix de 1919.Xénophobie  : hostilité  à  l’égard  des étrangers. Zeppelin  : ballon  dirigeable  rigide, fabriqué  par  la  société  allemande Zeppelin.Zollverein  : «  union  douanière  »  en allemand. Union économique initiée par la Prusse qui regroupe peu à peu tous les États allemands.

Géographie

Acteur : personne, groupe de personnes  ou entité qui agit dans l’espace pour l’aménager, l’organiser, le développer.Aéronautique : activités relatives  à la navigation aérienne.Aérospatiale : activités relatives  à la navigation spatiale.Agriculture biologique : agriculture  n’utilisant pas ou très peu d’intrants chimiques, respectueuse de l’environnement et du bien-être animal.Agriculture extensive : agriculture  dont les rendements par unité de surface  ou de main-d’œuvre sont faibles.Agriculture intensive : agriculture  qui permet une forte productivité par unité  de surface ou de main-d’œuvre.Agriculture productiviste : agriculture  dont les rendements par unité de surface  ou de main-d’œuvre sont élevés.Agriculture raisonnée : agriculture  limitant les intrants chimiques pour maîtriser  les eets négatifs sur l’environnement  sans remettre en cause la rentabilité  des exploitations.Agriculture vivrière : agriculture  dont la production est destinée à nourrir l’agriculteur et sa famille.Agro-business : ensemble des activités économiques liées à l’agriculture :  amont de la production (intrants, services sanitaires et nanciers), agriculteurs  pour la production, aval de la production (industries de transformation  et commercialisation des produits).Agrocarburant : carburant issu de produits agricoles (éthanol de canne, de maïs, de colza).Agrotourisme : tourisme en lien avec une exploitation agricole (hébergement, activités, dégustation, cours de cuisine…).Aménagement des territoires : action concertée visant à organiser un territoire, à l’ordonner  en fonction d’un projet.Aménités : ensemble d’éléments qui contribuent à rendre un lieu attractif pour ceux qui y vivent : climat, paysage, ambiance.Appellation d’origine protégée (AOP) :  label désignant un produit dont toutes  les étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique.Archipel métropolitain mondial (AMM) :  métropoles globales et mondiales connectées entre elles en réseaux concentrant les services et les richesses et organisant la mondialisation économique.Articialisation : transformation d’espaces naturels, agricoles ou forestiers en espaces  bâtis ou en infrastructures de transport.Avantage comparatif : ressource d’un espace productif (main-d’œuvre, matières premières, localisation, savoir-faire…) qui l’avantage  par rapport aux autres.

Bidonville : quartier pauvre, construit illégalement, souvent dans des zones à risques (fortes pentes, zones inondables).CBD (Central Business District) : quartier d’aaires (direction d’entreprises, services, fonction nancière) d’une ville.Centralité : concentration des fonctions  de commandement et de services supérieurs dans les quartiers centraux de la ville.Centre : région ou territoire dominant, moteur.Chaîne de la valeur ajoutée : elle repose sur  la succession d’activités, de l’approvisionnement en matières premières jusqu’au produit ou au service nal. Chaque étape ajoute de la valeur.Circuit court : commercialisation des produits agricoles qui s’exerce par la vente directe  du producteur au consommateur  (ou au maximum un intermédiaire).Cluster : réseau d’entreprises d’un même  secteur, sur un territoire donné, le plus souvent tourné vers l’innovation.Cœur vert : espace encore rural au milieu  de l’agglomération. L’expression remonte  au 17e siècle.Compétitivité : eicacité sur le marché,  face aux concurrents.Complexe industrialo-portuaire (ou zone industrialo-portuaire) : zone qui concentre  des activités industrielles et portuaires.Conit d’usage (ou conit d’acteurs) : conit dont l’enjeu est l’usage d’une ressource  ou d’un espace.Conteneurisation : processus par lequel  le conteneur (boîte standardisée) s’impose comme standard du transport de marchandises.Conurbation : territoire urbain formé  par la jonction de plusieurs aires urbaines  et créant un paysage de ville en continu.Coupe à blanc : abattage de la totalité  des arbres d’une exploitation forestière  qui nuit notamment à la biodiversité.DDécentralisation : politique consistant  à transférer des activités et des compétences aux villes de province pour limiter le poids  de Paris.Déprise rurale : diminution de la population  dans un espace rural.Desakota : espaces ruraux proches des grandes villes, propres à l’Asie, qui se caractérisent  par une forte densité du peuplement et une mixité des activités agricoles et non-agricoles.  Sont parfois appelés « ville diuse ».Désindustrialisation : disparition progressive  des activités industrielles.Desserrement des activités : déplacement d’activités industrielles vers les périphéries  des agglomérations. Il répond au manque d’espace dans le centre des agglomérations.Dévitalisation : déclin de l’activité,  de l’animation, de la population et du commerce d’un centre-ville.EÉconomie de la connaissance : ensemble  des activités innovantes et créatrices  de valeur ajoutée fondées sur la recherche-développement et les technologies  de l’information et de la communication (TIC). Elles nécessitent un haut niveau d’éducation des employés, des universités, des pôles  de recherche et de forts investissements.Économie présentielle : elle s’intéresse  aux mêmes secteurs que l’économie résidentielle mais en tenant compte  de la population non résidente présente  sur un territoire (touristes, excursionnistes, résidents temporaires…).

Économie résidentielle : ensemble des activités  destinées à satisfaire les besoins des populations  locales (services à la personne, commerce, services au public…).Edge city (ou « ville-lisière ») : espace urbanisé en périphérie qui concentre des bureaux,  des services et des centres commerciaux.Eet Sun Belt : attractivité des régions au climat ensoleillé.Eet TGV : rétrécissement du temps de parcours entre les métropoles, qui les dynamise,  mais provoque l’isolement relatif des espaces traversés mais non desservis (eet tunnel).Espace productif : espace caractérisé  par une activité de production dominante (agricole, industrielle, tertiaire).Espace rural : espace non urbain, traditionnellement caractérisé par l’agriculture et des espaces naturels.Étalement urbain : extension de l’espace urbanisé (logements, activités, routes) autour des villes existantes au détriment de l’espace rural et agricole.Euro-district : agglomération transfrontalière  où deux ou plusieurs villes de pays européens sont associées.Eurométropole : groupement européen  de coopération territoriale.Euro-région : périmètre institutionnel  de coopération transfrontalière entre deux  ou plusieurs territoires (d’échelle régionale)  de pays européens.FFaçade maritime : ensemble de ports situés  le long d’un littoral et entretenant des relations de concurrence et de complémentarité.Facteurs de production : ensemble des éléments matériels et immatériels qui concourent  à la production.Favela : nom des bidonvilles au Brésil.Filière agroalimentaire : ensemble des activités industrielles qui transforment des matières premières issues de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche en produits alimentaires destinés essentiellement à la consommation humaine.Flux : déplacement ou transfert de personnes,  de marchandises ou d’informations  par un moyen de communication matériel  ou immatériel, dans le cadre d’un réseau.Fonctions métropolitaines : fonctions décisionnelles et d’innovation  dans les domaines économique, politique  et culturel. Elles sont concentrées  dans les grandes villes et représentatives  de leur pouvoir de commandement.Fragmentation : processus de rupture des liens économiques et sociaux entre les diérentes parties d’une ville ou d’une région urbaine.Fragmentation de l’espace : coupure partielle  ou totale entre diérentes portions  d’un espace, sur les plans social, économique  et politique.Fragmentation urbaine : processus de rupture  des liens économiques, sociaux ou politiques entre les parties d’une ville.FTN (rmes transnationales) : grandes  entreprises dont les activités se déploient  dans plusieurs pays et, souvent, plusieurs  secteurs d’activité.G-HGated community : lotissement privé fermé  et surveillé en permanence par des entreprises  de sécurité.Gentrication : arrivée de populations  aisées dans des espaces auparavant occupés  par des populations plus modestes.Gentrication rurale : processus  de renouvellement de la composition LEXIQUEsociale et démographique de certains espaces ruraux au prot de ménages plus aisés.Grand port maritime (GPM) : établissement  public chargé de la gestion des principaux  ports français.Greniers du monde : régions d’agriculture  intensive (céréaliculture et élevage) permettant des exportations à l’échelle mondiale.Haute technologie (ou nouvelle technologie) :  industrie de pointe dans les domaines  de l’information et de la communication,  de l’aérospatiale, des nanotechnologies,  des biotechnologies, de la robotique.Hors-sol : culture ou élevage pratiqués  sans recours au sol de l’exploitation.Hub : plate-forme de correspondances  entre lignes internationales et/ou lignes  intérieures aériennes.Hubs and spokes : ensemble constitué  de nœuds (hubs) et de routes (spokes)  dans un réseau.Hydrocarbures : énergies fossiles comprenant pétrole et gaz naturel.IIDE (Investissements directs à l’étranger) :  mouvements internationaux de capitaux entre un pays émetteur (investisseur) et un pays récepteur, où l’investisseur prend le contrôle  d’une entreprise, d’un secteur…Indication géographique protégée (IGP) : label désignant un produit dont les caractéristiques sont liées au lieu géographique dans lequel  se déroule au moins sa production  ou sa transformation selon des conditions  bien déterminées.Indice de primatie : rapport entre le nombre d’habitants de la ville la plus peuplée  d’un pays et celui de la deuxième ville  la plus peuplée (Indice de primatie = ville  de rang 1/ville de rang 2). Plus le résultat est élevé, plus le déséquilibre urbain est fort.Industrie manufacturière : industrie  de transformation des biens (par exemple,  les industries agroalimentaires, textiles  ou automobiles).Intégration frontalière : processus de mise  en relation institutionnelle, économique  et culturelle entre des régions situées de part  et d’autre d’une frontière nationale.Intercommunalité : structure de coopération réunissant plusieurs communes.Interface : zone de contact entre deux espaces  ou deux milieux.Intouchables : catégorie sociale la plus discriminée en Inde.Intra-métropolitain : interne à la métropole.Intrants : produits apportés aux terres  et aux cultures pour accroître le rendement  des cultures (engrais, pesticides, semences, plants).LLabellisation : attribution d’un label  de qualité à un produit (en agriculture :  AOP, AOC, IGP, Label rouge…).Land grabbing (accaparement des terres) :  prise de contrôle ou achat de terres  par des investisseurs étrangers.LEADER (Liaison entre actions  de développement de l’économie rurale) :  programme européen de développement  rural qui permet de mobiliser des nancements pour des projets innovants favorisant l’emploi,  le développement économique et touristique,  la mise en réseau des acteurs locaux  et l’attractivité des zones rurales.Littoralisation : processus de concentration  des hommes et des activités sur les littoraux.

Loi MAPTAM : loi de Modernisation de l’action publique territoriale et d’airmation  des métropole

M-NMacrocéphalie urbaine : développement disproportionné de la ville la plus peuplée  d’un territoire au détriment des autres villes.Maritimisation : processus d’accroissement  de la part des échanges maritimes dans  les ux mondiaux.Mégalopole : région urbaine qui s’étend  de manière continue sur plusieurs centaines  de kilomètres et qui comprend plusieurs métropoles. Mégapole : agglomération de plus  de 10 millions d’habitants.Métropole : ville qui exerce des fonctions  de commandement, d’organisation  et d’impulsion sur une région.Métropolisation : concentration accrue  de la population et des fonctions  de commandement au prot des plus  grandes villes.Mingong : travailleur migrant d’origine rurale.Mondialisation : processus d’accroissement des échanges et des ux de marchandises, d’informations et de capitaux à l’échelle  de la planète.Multifonctionnalité : multiplicité  des fonctions d’un espace (résidentielles, agricoles, industrielles, touristiques, environnementales).Navetteur : actif ayant un emploi  et ne travaillant pas dans sa commune  de résidence.Néo-ruraux : citadins s’installant  en zone rurale.Nouvelle division internationale  du travail (NDIT) : spécialisation des économies nationales dans des activités productives,  dans le cadre  de la mondialisation.Numérique : ensemble des activités liées  à l’informatique et à l’utilisation de données.PPAC (Politique agricole commune) :  politique de l’Union européenne en faveur  de l’agriculture.PAEN : acronyme de Périmètre de protection  et de mise en valeur des espaces agricoles  et naturels périurbains qui désigne un dispositif destiné à limiter l’étalement urbain.Patrimonialisation : processus de reconnaissance et de mise en valeur d’édices, d’espaces hérités, d’objets et de pratiques.Pays : espace de réexion et de projets,  basé sur une stratégie de développement.  Il a été créé par l’État en 1975 an  d’enrayer le dépérissement de certaines  zones rurales.Péréquation : mécanisme de redistribution  qui vise à réduire les écarts de richesse  entre les diérentes collectivités territoriales.Périphérie : région ou territoire dominé, dépendant du centre.Périurbanisation : urabnisation diuse  au-delà des banlieues d’une ville, guidée  par les axes de transport.Petite ville : ville comptant entre  5 000 et 20 000 habitants (selon l’Association  des maires des petites villes de France).Plantation : exploitation agricole pratiquant  la monoculture de végétaux (coton, canne  à sucre, cacaoyers…).PLU (Plan local d’urbanisme) : document  xant les principales règles applicables  à l’utilisation du sol sur un territoire déterminé.PLUI (Plan local d’urbanisme intercommunal) :  document d’urbanisme qui, à l’échelle  de la communauté de communes, établit  le projet global d’urbanisme et d’aménagement et xe en conséquence les règles générales d’utilisation du sol sur le territoire.Polarisation : attraction qu’exerce un centre  sur l’espace plus ou moins étendu qui l’entoure  et qui place la périphérie dans une situation  de dépendance.

Pôle d’échange multimodal : lieu d’échanges  où se connectent diérents modes de transports.Pôle d’excellence rurale : label attribué  par l’État à un projet innovant créateur  d’emplois en milieu rural. Il reçoit à ce titre  un nancement partiel de la part de l’État.Pôle de compétitivité : label français  attribué à un rassemblement, sur un territoire bien identié et autour d’un secteur d’activité précis, d’entreprises petites, moyennes  ou grandes, de laboratoires de recherche  et d’établissements de formation. Il en existe  une soixantaine en France et ils sont soutenus  par des aides de l’État.Polyculture : pratique simultanée  de plusieurs cultures (céréales, légumes, etc.)  dans une même exploitation.Pression anthropique : ensemble des actions humaines provoquant des modications  du milieu (érosion, pollution).Production : action de produire des biens agricoles, industriels ou de services.Produit de niche : produit ou service très spécialisé qui répond à une demande étroite.Produit urbain brut (PUB) : produit intérieur  brut (PIB) à l’échelle d’une agglomération  (valeur totale de production de richesse  dans un territoire) ; variante : produit urbain métropolitain (à l’échelle de la métropole).QQuartier paupérisé : quartier subissant  une dégradation du bâti et concentrant  des populations pauvres.RRandstad (« rand-stad », ville en anneau) :  anneau urbain tirant son nom de sa conguration en fer à cheval, formé par les villes de Rotterdam, La Haye, Amsterdam, Utrecht.Recherche et développement : travaux  de recherche menés dans une entreprise  pour la conception, la mise au point  de nouveaux projets.Recomposition territoriale : évolutions fonctionnelles et paysagères que connaissent les territoires face à la concurrence qui les oppose et aux nouveaux enjeux liés notamment à la mondialisation.Reconversion : mutation des activités  d’un territoire pour s’adapter à un changement des marchés ou de la société.Réforme agraire : réforme visant à redistribuer les terres aux petits paysans et à lutter contre  la pauvreté rurale.Réseau : ensemble de routes (matérielles  ou immatérielles) et de nœuds par lesquels transitent les informations, les biens  et les personnes.Réseau Natura 2000 : sites naturels  ou semi-naturels de l’Union européenne  ayant une grande valeur patrimoniale  par la faune et la ore qu’ils abritent.Réseau urbain de proximité : ensemble de villes en relation.Route maritime : itinéraire maritime suivi par des lignes régulières de transport de marchandises.Ruralité : ensemble des représentations collectives de la vie dans les espaces ruraux. Elles peuvent être négatives ou positives. Par extension, tout ce qui se rapporte au monde rural.SSAGE (schéma d’aménagement et de gestion  des eaux) : document de planication institué  par la loi visant la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau.Schéma diachronique : du grec dia (à travers)  et chronos (le temps), il montre les évolutions d’un espace à travers le temps. Il permet  par exemple de mettre en évidence  les évolutions de l’habitat dans une ville.

SCOT (Schéma de cohérence territoriale) :  outil de conception et de mise en œuvre  d’une planication intercommunale.Ségrégation socio-spatiale : séparation  des populations dans l’espace en fonction  de leurs revenus.Services aux entreprises : secteur économique relevant du tertiaire supérieur. Il s’agit  de services de comptabilité, de consulting,  de publicité, d’assistance juridique, informatique…Sex-ratio : rapport entre le nombre de garçons  et le nombre de lles dans une population donnée.Shrinking city : « ville rétrécissante » du fait  d’un triple déclin : démographique (perte  de population), économique (perte d’activités,  de fonctions, et d’emplois) et social (pauvreté urbaine et insécurité).Skyline (« ligne d’horizon » et par extension  « silhouette urbaine ») : ligne dessinée  par les gratte-ciel du CBD.Sociologie : étude des faits sociaux,  des groupes sociaux.Sous-traitant : entreprise chargée de produire  un bien ou un service pour le compte d’une autre entreprise.Syndrome NIMBY : acronyme de « Not in my back yard » (« pas dans mon jardin »). Attitude  qui consiste à approuver un projet pourvu  qu’il se fasse ailleurs, ou à refuser tout projet  à proximité de son lieu de résidence.Synergie : interaction entre plusieurs secteurs,  qui augmente leur potentiel.Synergie métropolitaine : association  de plusieurs facteurs complémentaires (recherche universitaire, pouvoir institutionnel, grande entreprise, capital nancier, innovation…) qui concourent à renforcer,  à l’échelle d’une mégalopole ou d’un pays, la puissance et le rayonnement de plusieurs métropoles fonctionnant ensemble.Système du hukou : certicat de résidence  attribué à la naissance et visant à limiter  la mobilité, notamment l’exode rural.  Un Chinois ne peut bénécier des services sociaux que dans sa commune de naissance.  En ville, un migrant d’origine rurale n’a donc  pas accès aux prestations sociales ni aux services publics (il ne peut pas scolariser  ses enfants dans les écoles publiques  par exemple).Systèmes productifs : ensemble d’activités  et d’acteurs fonctionnant en réseau en vue  de la production et de la commercialisation d’un bien.Système urbain de proximité : ensemble  de villes en relation.TTechnopôle (un) : espace productif tourné  vers les technologies innovantes qui regroupe  des entreprises, des centres universitaires  et de recherche.Télétravail : fait de travailler pour son employeur sans être présent dans les murs  de l’entreprise, en utilisant les technologies  de l’information et de la communication.Terres rares : terme pour désigner 17 métaux  qui ne sont pas tous rares mais qui sont  par contre diiciles à extraire du sous-sol  et à rainer. Ils sont devenus indispensables  car ils sont utilisés dans la fabrication des produits de haute technologie, des smartphones au GPS, mais aussi dans l’industrie verte (éoliennes, batteries de voitures électriques).Territorialisation : approche des politiques publiques qui met l’accent sur les spécicités  de chaque territoire.Terroir : unité de territoire qui se distingue  des autres par ses qualités agronomiques particulières, donc par les spécicités  de ses productions agricoles.Tertiarisation : augmentation de la part  des services dans l’économie.Tourisme vert : tourisme tourné vers les espaces ruraux.

Transhumance : déplacement saisonnier d’éleveurs avec leurs troupeaux pour atteindre des pâturages.Transition urbaine : passage d’une population majoritairement rurale à une population majoritairement urbaine.Travailleur frontalier : travailleur qui réside  dans un État et qui traverse quotidiennement  la frontière pour travailler dans un autre État.U-V-ZUrbanisation : augmentation de la population urbaine. Extension de l’espace urbanisé  au détriment des espaces ruraux environnants.Vacance commerciale : locaux commerciaux  qui ne trouvent plus de repreneurs (artisans, détaillants) pour exercer une activité  de fabrication ou de vente de produits.Valeur ajoutée : indicateur permettant  de mesurer la richesse brute créée  par une entreprise.Village du cancer : village dont les sols  et l’eau sont tellement pollués par les eluents industriels (métaux lourds…) que les habitants développent des cancers, notamment  de l’appareil digestif, dans des proportions  tout à fait anormales.Ville : espace bâti caractérisé par une forte densité de population et d’activités.Ville-centre : commune centrale d’une aire urbaine, la plus peuplée et la mieux dotée  en fonctions et en services.Ville globale : expression proposée par  la sociologue Saskia Sassen pour désigner  les exemples les plus aboutis  de la métropolisation. Ces villes globales  sont donc au sommet de la hiérarchie  des métropoles et dirigent la mondialisation.Ville mondiale : ville qui concentre  des fonctions de haut niveau et qui exerce  une inuence dans l’ensemble ou une partie du monde. Elle rayonne aussi par ses fonctions culturelles, sans obligatoirement être un nœud important de la mondialisation.Ville moyenne : ville comptant entre 20 000  et 100 000 habitants (selon l’Association  des maires des villes moyennes de France).Ville nouvelle : ville née d’une volonté  politique, créée ex-nihilo (à partir de rien)  pour constituer une nouvelle centralité.Zone blanche : zone non desservie  par les réseaux de téléphonie mobile  et Internet.Zone de revitalisation rurale (ZRR) :  territoire rural en diicultés (sociales, économiques et démographiques)  dans lequel les entreprises qui s’implantent peuvent bénécier d’avantages scaux.Zones économiques spéciales (ZES) :  zones franches accueillant des capitaux étrangers en favorisant l’arrivée d’entreprises étrangères en partenariat avec des entreprises chinoises.Zone industrialo-portuaire (ZIP) :  zone qui concentre des activités industrielles  et portuaires.

Date de dernière mise à jour : 03/06/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !