La traite et l'esclavage des noirs en XVIIIe siècle

Sous la forme d’un développement construit d’une dizaine de lignes, racontez le parcours d’un esclave.

16250063

Au XVIIIe siècle, les Européens mettent en place la traite atlantique. Les Africains noirs capturés sont considérés comme des marchandises selon le Code noir de 1685.

 

Les esclaves sont capturés par les tribus africaines voisines. Les mains attachées ou les cous attachés les uns aux autres, les esclaves sont emmenés vers la côte.  Ils examinent le corps des nègres pour savoir leur état de santé.

Les marchands africains échangent les esclaves contre des armes ou des produits manufacturés. Ils sont embarqués sur des bateaux négriers. Ils sont attachés dans les ponts inférieurs. Ils sont dans une mauvaise position : serrés les uns contre les autres, les mains et les pieds attachés. L’air est irrespirable, il fait chaud, les esclaves sont fatigués, la nourriture était suffisante pour survivre. Certains esclaves ne supportaient pas le trajet. Les conditions difficiles du trajet poussaient certains au suicide. Ils sont maltraités et souvent fouettés. Pour éviter les maladies, ils étaient lavés régulièrement et les personnes mortes sont jetées à la mer la nuit. Esclavage slavery 10

Après une longue traversée de deux ou trois mois, ils arrivent en Amérique. Ils sont vendus au marché à d’autres européens parfois aux enchères.

Les esclaves partent ensuite dans une plantation de canne à sucre (Antilles). Ils travaillent durement une grande partie de la journée pour leurs maîtres. Certains des esclaves s’enfuient mais ils sont vite rattrapés (marronnages). La vie des esclaves dans les plantations est entièrement dédiée au travail forcé. Certains sont domestiques dans l’habitation du maître. Ils vivent dans des cases.

Gravure plantation sucre antilles

La traite atlantique prend une ampleur considérable au XVIIIᵉ siècle, avec plus de 6 millions d’esclaves africains transportés vers l’Amérique pour travailler dans les plantations. Les esclaves constituent souvent plus de 80% de la population des colonies.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !